Lire la vidéo

Résumé Italia Nyon - Epalinges

Encore raté... !

Encore raté... !
En cas de victoire les palinzards pouvait retrouver la 1ère place du classement et ceci pour la deuxième fois de la saison. Au final le leader s´impose dans ce match très disputé et prend six longueurs d´avance. Malgré la meilleure attaque et la seconde défense du groupe les rouges et blancs pointent à la 3ème place.
Ce fût un gros match avec de nombreux combats physiques, une belle bataille tactique, de beaux gestes et quelques coups limites. Durant les 15 minutes initiales ce sont les locaux qui ont dirigés les débats. En prime ils ont ouverts le score sur un splendide coup-franc, qui a nettoyé la lucarne. Dès cet instant la nervosité des visiteurs s´est estompée et nous avons assistés à une partie très équilibrée et rythmée. Si le début de match fût à l´avantage des bleus et blancs les 25 dernières minutes furent totalement aux mains du FC Epalinges. C´est certainement dans cette période, que nous avons perdu ce match. En effet à la 24ème Guillermo « chipe » le ballon à la charnière centrale, part seul au goal et se fait balancé. Sa chute se termine dans les 16m avec en principe les sanctions possible suivantes : penalty et carton rouge pour faute de dernier recours ... ! Au final carton jaune et coup-franc tiré sans succès. Ensuite 3 superbes occasions conclues dans les 7 derniers mètres (David, Guillermo et Themis) malheureusement sans trouver la faille. Nous regagnons le vestiaire sur ce score déficitaire.
En seconde période les palinzards ont cherchés à faire le jeu. Les locaux ont défendus becs et ongles leur court avantage. La fin du match fût haut en couleurs avec encore deux grosses occasions pour Epalinges avant le « fait » du match. Sur une passe en retrait trop court des défenseurs rouges et blancs, le gardien Diserens est sorti au contact de l´attaquant adverse. L´arbitre a jugé faute de dernier recours et donc expulsion. Epalinges a donc fini le match (12 minutes) à 10 en se lançant corps et âmes dans la recherche de l´égalisation. Sur un énième contre les Italos nyonnais ont scellés le score de cette partie.
Epalinges perd 3 points, 3 joueurs sur blessures et le gardien Diserens sur expulsion. C´est un lourd bilan pour une partie, qui devait s´achever sur un score nul logique.
Pierre-Alain Brülhart, FC Epalinges